Les îles de la Guadeloupe sont un archipel français composé de cinq îles des Caraïbes, bordé au nord par Montserrat et Antigua et au sud par la Dominique. La langue officielle de la Guadeloupe est le français, mais la majorité de la population parle le créole. On trouve quelques anglophones dans les lieux touristiques. La Guadeloupe a un climat tropical avec des températures allant de 26 à 30 degrés Celsius, ce qui la rend agréable toute l’année. Comme chacune des îles de la Guadeloupe possède un relief et une faune uniques, il est conseillé de les visiter toutes si vous en avez l’occasion.

Les îles de la Guadeloupe

Basse-Terre, Grande-Terre, Marie Galante, La Désirade et Les Saintes sont les cinq îles, ou devrais-je dire régions insulaires, au total. Les Saintes sont un archipel composé de neuf îlots, dont deux seulement sont habités (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas). Voici un rapide récapitulatif de tout ce qu’il y a à faire en Guadeloupe par île ou commune.

Basse-Terre

Vues du ciel, les deux îles principales de la Guadeloupe, Basse-Terre et Grande-Terre, ressemblent aux ailes d’un papillon. Basse-Terre est accidentée et volcanique, et offre de nombreuses possibilités de randonnée et de chasse aux chutes d’eau. Le parc national de la Guadeloupe s’y trouve, ainsi que des zones marines protégées comme la réserve Cousteau, idéale pour la plongée. Basse-Terre produit également du chocolat et du café (deux de mes produits préférés !).

Grande-Terre

La topographie de Grande-Terre est diversifiée, avec des collines luxuriantes, des mangroves humides, des falaises escarpées, des plaines plates et des plages de sable blanc. On y trouve de nombreuses installations, des hôtels et des stations balnéaires, mais au-delà des attractions touristiques, il y a une immense campagne vallonnée.

Marie Galante

Marie Galante est un cadre tranquille, riche en beauté naturelle et en coutumes rurales. Tous les jours de l’année, vous pouvez visiter une ancienne plantation de sucre et un ancien moulin à canne à sucre.

La Désirade

Une montagne centrale, de vastes étendues de plages de sable blanc et une réserve naturelle nationale géologique protégée caractérisent La Désirade. C’est un endroit fantastique pour s’éloigner de la foule.

Les Saintes

Les Saintes, Terre-de-Bas et Terre-de-Haut, sont deux îles habitées qui donnent un goût d’histoire et d’environnement. Sur Terre-de-Haut, vous découvrirez le Fort Napoléon, et le cercle de randonnée de Terre-de-Bas offre des vues spectaculaires. Il n’y a pas d’automobiles sur Terre-de-Haut, vous devrez donc compter sur votre scooter ou votre vélo pour vous déplacer.

Le Service de ferry d’île en île

Il est facile de se déplacer dans les îles de la Guadeloupe grâce à un service de ferry reliant chaque endroit. Depuis Grande-Terre (depuis Point-a-Pitre ou Saint-Francois) ou Basse-Terre (depuis Trois-Riveires), voici comment se rendre dans les petites îles :

Ferry vers Les Saintes : CTM Deher et Valferry proposent des départs de Trois-Rivières vers Terre de Haut ou Terre de Bas. Comatrile au départ de Saint-Francois. Jeans For Freedom au départ de Point-a-Pitre (uniquement le samedi).
Ferry vers Marie-Galante : Valferry et Express-des-Iles au départ de Pointe-à-Pitre. Comatrile au départ de Saint-Francois.
Ferry pour La Désirade : Babou One au départ de Saint-Francois.
Ferry vers Petite Terre : Babou One au départ de Saint-Francois.

Détendez-vous sur l’une des nombreuses belles plages.

Il existe plusieurs types de plages de sable sur les îles de la Guadeloupe, notamment des plages de sable blanc, de sable noir, de sable rouge et de sable rose. Voici quelques plages étonnantes de la Guadeloupe pour vous permettre de commencer, mais l’île possède de nombreuses autres plages magnifiques.

La plage de Grande Anse

La plage de Grand Anse à Basse-Terre est considérée comme l’une des plus belles plages de Guadeloupe. Il s’agit d’une plage de sable rouge d’un kilomètre de long, entourée d’une végétation luxuriante.

Plage de Souffleur

La Plage Du Souffleur à Grande-Terre est une belle plage avec du sable doré clair et des vagues turquoise. Ici, vous pouvez faire de la plongée libre le long des rochers, et il y a beaucoup d’endroits ensoleillés et ombragés pour poser votre serviette.

Plage de la Feuillere

La plage de la Feuillère est une longue étendue de plages blanches à Marie-Galante. Bien qu’il y ait beaucoup d’eau calme ici, le lagon offre également des opportunités pour le kite et le wind surfing. On y trouve également des restaurants situés au bord de l’eau.

Les réserves naturelles protégées doivent être visitées.

Parce qu’il présente l’un des taux de biodiversité les plus élevés au monde, l’archipel de la Guadeloupe a été désigné comme réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO. On y trouve 300 espèces d’arbres, 270 variations de fougères et 90 variétés d’orchidées. On y trouve également 11 animaux distincts, 28 espèces d’oiseaux, 11 espèces de chauves-souris et le pic noir, l’oiseau indigène.

Les Iles de Petite Terre

Les Iles de Petite Terre (Réserve naturelle nationale des îles de Petite Terre) sont un joyau de la Guadeloupe que l’on peut atteindre en ferry ou en circuit privé. Ce sont deux petites îles désertes au sud-est de Grande-Terre, et elles constituent l’excursion idéale pour la journée en Guadeloupe. Vous pouvez faire le tour des îles, vous arrêter à un phare et voir de nombreux iguanes. La plongée en apnée près des îles est également un excellent moyen de voir des poissons colorés, des tortues et de petits requins.

Le grand cul-de-sac de Marin

La réserve naturelle du Grand Cul-de-Sac Marin est un chapelet d’îlots coralliens protégés par le plus long récif corallien des Petites Antilles (25 km de long). Elle se situe au large des côtes de Grande-Terre et Basse-Terre au nord. On y trouve une grande diversité de vie marine, des mangroves côtières, des possibilités de snorkeling et d’observation des oiseaux. Il y a une incroyable diversité d’habitats et de topographie à explorer, y compris des marais, des mangroves, des prairies, des îles désertes, des bancs de sable et deux épaves.

Faites une promenade dans les jardins botaniques.

Les magnifiques jardins de la Guadeloupe font partie des attractions les plus attrayantes de l’île. Le Jardin Botanique du Désert et le Jardin Botanique Deshaies sont deux jardins célèbres en Guadeloupe.

Le Jardin Botanique du Désert

Le Jardin Botanique du Désert à La Désirade est le plus grand jardin de cactus et de plantes grasses des Caraïbes. On y trouve 3500 plantes, représentant environ 800 espèces différentes du monde entier. C’est l’une des attractions les plus uniques de la Guadeloupe et l’une des meilleures choses à faire en Guadeloupe, surtout si vous restez à La Désirade pour la journée.

Jardin botanique Deshaies

Le jardin botanique Deshaies, à Basse-Terre, est un endroit tranquille des Caraïbes françaises où vous pourrez profiter de la vue et des sons. Vous pouvez vous promener dans ce parc de 7 hectares, conçu par le paysagiste Michel Gaillard, et voir de magnifiques arbres, plantes et fleurs. Vous y trouverez des palmiers, de la flore indigène des Caraïbes, un jardin japonais et bien d’autres choses encore.

L’histoire et la culture de la Guadeloupe

Lors d’une excursion en Guadeloupe, il y a beaucoup de sites historiques, de musées et de facettes de la culture locale à voir. Voici quelques destinations culturelles et historiques à considérer. D’autres événements locaux peuvent être trouvés en faisant défiler la page des célébrations et événements.

Le Fort Napoléon

Sur Terre-de-Haut (Les Saintes), le Fort Napoléon est perché sur une colline avec des vues spectaculaires tout autour. L’île abrite un petit musée où vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire et le patrimoine naturel de l’île. Promenez-vous sur le terrain et visitez le musée, ou participez à une visite guidée si vous voulez en savoir plus.

Mémorial ACTe

A Point-a-Pitre, le Mémorial ACTe est une institution culturelle dédiée à l’histoire de la traite négrière. Il fait partie du projet “La route de l’esclave” de l’UNESCO, qui raconte les histoires des personnes qui ont été forcées à l’esclavage dans les îles de la Guadeloupe, ainsi que les obstacles et les luttes qu’elles ont dû affronter. Ce musée rend hommage aux personnes qui ont souffert et encourage une conversation positive sur cette période tragique de l’histoire.

Marché aux moules

Tous les mercredis à 14h00, le Marché des Moules de Basse-Terre a lieu. Vous y trouverez divers articles et objets d’artisanat locaux, ainsi que les sons du Gwo Ka, dans l’un des marchés les plus authentiques que vous aurez l’occasion de visiter.

La randonnée est l’une des meilleures choses à faire en Guadeloupe.

La Guadeloupe est une île luxuriante et verdoyante, ce qui en fait un lieu idéal pour le trekking. Le parc national, les réserves naturelles et les chutes d’eau sont tous à proximité. En plus des zones protégées, il existe quelques destinations de randonnée notables en Guadeloupe que les amateurs de randonnée devraient visiter.

Randonnée en terre de basse altitude

Sur l’île de Terre de Bas, il y a environ 10 kilomètres d’itinéraires de randonnée avec des points de vue spectaculaires et une végétation diversifiée. Il existe quatre itinéraires bien balisés dont la durée varie de 45 minutes à trois heures.

Pointe de la Grande Vigie (Great Vigie Point)

La Grande Pointe Vigie est le point le plus au nord des îles de la Guadeloupe et de la Grande-Terre. Les falaises calcaires abruptes et les magnifiques vues sur la mer valent la peine d’être vues. On y trouve également des sentiers de grande randonnée bien balisés.

La Réserve Cousteau propose des activités de plongée en apnée et de plongée sous-marine.

La Réserve Cousteau, située dans les îles Pigeon, est une réserve sous-marine protégée avec des bancs de poissons colorés et des récifs coralliens spectaculaires. Elle couvre plus de 400 hectares et constitue un endroit fantastique pour la plongée sous-marine et la plongée avec tuba. On peut y voir des tortues, des anguilles, des écrevisses, des hippocampes et des éponges de récifs coralliens.

Je vous conseille vivement d’organiser une excursion de snorkeling à la Réserve Cousteau. Si vous voulez essayer la plongée sous-marine pour la première fois, il y a des options pour le faire ici. Vous pouvez organiser une excursion pour explorer deux sites de plongée à la Réserve Cousteau pour les plongeurs plus expérimentés de l’assistance.

Si vous cherchez d’autres spots de snorkeling en Guadeloupe, ne cherchez pas plus loin. Les Salines de Saint-Francois, l’îlot Cabrit, Pain de Sucre, Petit Malendure et Petite-Terre offrent tous d’excellents sites de snorkeling.

Les activités nautiques en Guadeloupe

La Guadeloupe offre un large éventail d’activités aquatiques uniques en leur genre, en plus du snorkeling et de la plongée sous-marine. Elles font partie des activités les plus agréables en Guadeloupe. L’une des meilleures raisons de visiter la Guadeloupe est de passer du temps sur l’eau en kayak, en bateau ou en planche. Voici quelques nouvelles activités à essayer dans l’île française des Caraïbes, la Guadeloupe.

Le kayak : Faites une excursion en kayak à fond de verre sur les cours d’eau du Gosier pour observer la faune qui habite ces eaux cristallines.

Girl, Kayak, Lake, Canoe, Kayaking, Paddle, Paddling
Paddleboarding : Faites une excursion en SUP à travers les marais de Grand Cul-de-Mangroves. Sac’s Marin
La voile : Faire de la voile est l’une des meilleures choses à faire en Guadeloupe, qu’il s’agisse d’une croisière au coucher du soleil ou d’une excursion de huit jours en catamaran.
Le surf : Que vous soyez un novice ou un surfeur expérimenté, la Guadeloupe est un site fantastique pour essayer cette activité passionnante ! Au Helleux, au Souffleur et à la plage de Bananier, vous découvrirez quelques-uns des meilleurs endroits où surfer pour les débutants. Si vous êtes un surfeur accompli, rendez-vous à La Chapelle, Damencourt, Petit-Havre ou La Bouelle.
Kitesurf : Il existe plusieurs écoles en Guadeloupe où vous pouvez pratiquer le kitesurf. Si vous voulez essayer le kitesurf, rendez-vous en Guadeloupe entre décembre et juin. Autour de Grande-Terre, vous trouverez certains des plus beaux spots.

Visitez le parc national de la Guadeloupe.

Le parc national de la Guadeloupe est le sixième plus grand parc national de France. C’est la plus grande forêt des Petites Antilles. L’objectif principal du parc national est de ramener le lamantin des Antilles dans son environnement naturel. Ce lamantin est presque éteint, ayant disparu de la baie du Grand Cul-de-Sac Marin au siècle dernier.

La Soufrière

Le point culminant des Petites Antilles est la Soufrière, qui peut être parcourue en quelques heures seulement. Il s’agit d’un volcan vieux de 100 000 ans situé dans la zone sud du parc national de la Guadeloupe. Faites une excursion pédestre à la Soufrière avec un guide expert pour atteindre le sommet en toute sécurité, et terminez par un bain dans des sources chaudes naturelles.

Cascade d’Ecrevisses

La Cascade aux Ecrevisses du parc national de la Guadeloupe est une attraction naturelle incontournable de la Guadeloupe. Cette cascade de forêt tropicale s’écoule à flanc de montagne dans une piscine naturelle où les visiteurs peuvent se baigner. Elle est facilement accessible car elle est située juste à côté de la route principale. Naturellement, surtout les week-ends, il peut y avoir beaucoup de monde.

La Chute du Carbet

Sur les pentes inférieures du volcan La Soufrière, les chutes du Carbet sont une séquence de trois chutes d’eau en cascade. La deuxième cascade est la plus accessible et la plus visitée des trois, car elle n’est qu’à 20 minutes de marche du parking. La première et la troisième cascade sont accessibles à pied, tandis que la troisième est la plus difficile d’accès (uniquement pour les randonneurs expérimentés).

Voyager en Guadeloupe pendant un festival est une excellente façon de découvrir l’île.

La Guadeloupe accueille des festivals et des événements tout au long de l’année, vous pouvez donc planifier vos vacances en fonction de ceux-ci. Voici quelques festivals autour desquels vous pouvez planifier votre excursion en Guadeloupe :

Carnaval : les célébrations colorées et dynamiques du Carnaval de Guadeloupe durent trois mois, de janvier à mars. Les défilés du Carnaval sont un étonnant spectre de couleurs.
Chaque année au mois d’août, le Tour cycliste de la Guadeloupe a lieu, et les spectateurs peuvent l’observer depuis différents endroits de l’île.
La fête des morts et des lumières, ou La Toussaint, a lieu en octobre, et les habitants de la Guadeloupe visitent les cimetières pour honorer ceux qui sont morts. Le cimetière de Morne à l’Eau, connu pour ses motifs en damier noir et blanc, accueille un spectacle de lumières.
Festival Terre de Blues : Ce festival de jazz et de blues a lieu au château Murat à Marie Galante en juin et propose de nombreux spectacles.

Excursion en Guadeloupe : quel budget ?

Une excursion en Guadeloupe est un moment qui vous insuffle instantanément un sentiment de bien-être et d’accomplissement. Avant de partir, il convient bien sûr de mettre au point votre budget pour le voyage et les excursions sur place. Sachez avant tout que la monnaie sur place reste l’euro. Par conséquent, vous n’avez aucun souci à vous faire vis-à-vis du change.

Le budget moyen d’un voyage en Guadeloupe est de 1500 à 2000 euros pour 7 jours, en comprenant les billets d’avion aller-retour, la location d’une voiture, l’hébergement dans un hôtel, la restauration, le voyage en bateau aller-retour pour vous rendre à Marie-Galant, ainsi que les activités. Cette estimation est valable pour une personne pendant la haute saison. Vous pouvez donc faire des économies et éviter le tourisme de masse en partant en basse saison (de juillet à octobre).

Prévoyez tout de même un budget supérieur, afin de faire face en cas d’éventuels imprévus comme des soucis de santé. Une semaine suffit pour visiter les 10 sites incontournables de la Guadeloupe. Si vous souhaitez profiter du soleil pour vous détendre, réduisez les activités et les visites ne sélectionnant ce qui vous tient réellement à cœur.